Edito de Geoffrey SAPIN – Animateur Fédéral

L’ensemble des jeunes socialistes du Lot vous souhaite la bienvenue sur notre site internet.

10 ans d’engagement au service des valeurs socialistes :

 Depuis 2008 à aujourd’hui, mon engagement militant au sein de la famille socialiste s’est toujours inscrit dans la constance de mes valeurs et de mes principes et un amour pour la politique.

Depuis mars 2018, 10 ans après mes premiers engagements au sein des jeunes socialistes,  les militants m’ont renouvelé leur confiance dans les fonctions d’Animateur Fédéral. C’est avec responsabilité que j’apporte ma personnalité à la réussite de nos valeurs, de nos combats politiques et c’est ainsi l’occasion d’affirmer mon attachement à la vie publique. Construire un élan collectif de jeunes de Gauche dans le département du Lot afin de valoriser la jeunesse dans le débat public. Parce que comme le disait François Mitterand :

“Si la jeunesse n’a pas toujours raison,

la société qui la méconnaît et qui la frappe a toujours tort.”

Chaque jour, nous sommes au contact d’une jeunesse qui à soif de réussite, qui pense et  réinvente notre pays, notre département par des projets d’innovation qui fleurissent sur notre territoire. Mais aussi une jeunesse qui a besoin d’être confiance parce que son quotidien c’est le chômage, des difficultés croissantes à démarrer la vie active, à financer leurs études, et ce pour des raisons alimentaires.

Lors du dernier quinquennat, beaucoup de mesures favorisant la justice sociale pour la jeunesse ont été prises :

⇒ Je pense notamment aux contrats : de générations et des emplois d’avenir qui ce sont avérés être des  leviers pour favoriser l’emploi des jeunes peu qualifiés ou en situation de décrochage.

⇒ Les objectifs de la « garantie jeune » ont pour principale mission de soutenir les jeunes en situation de grande précarité,  avec peu diplômes et ne poursuivant pas d’études ou de formation.

⇒ Nous avons renforcé, l’encadrement des stages pour éviter les abus  en rendant obligatoire la rémunération des périodes de formations en milieu professionnel de plus de deux mois.

⇒ Nous nous sommes engagés pour l’amélioration de l’accès aux logements étudiants avec la mise en place d’une caution locative étudiante et la construction de 40 000 logements étudiants sur le quinquennat.

Notre bilan sur la jeunesse est bien présent, mais en dessous de la tâche à accomplir. Nous en sommes conscients. Nous devons aller encore plus loin dans la valorisation de la jeunesse, de l’aménagement des parcours étudiant, de la favorisation des études supérieures ou de projets professionnels. Et les Jeunes Socialistes du Lot s’engagent à continuer à être force de proposition comme nous l’avons déjà fait en rencontrant nos élus qui prennent aux assemblées et aux instances dirigeantes.

Si vous aussi vous souhaitez prendre votre avenir en main, défendre vos droits et adhérer à une organisation politique qui vous apportera le soutien nécessaire.

Afin de mener à bien notre mission, nous appelons l’ensemble des jeunes du Département à nous rejoindre : les Jeunes Actifs, Étudiants, Lycéens, Demandeurs d’emploi, âgés de 15 à 29 ans et qui ont envie de prendre part à la vie de la société.

Pourquoi je me suis engagé en politique ?

Je me suis proposé de tenir un engagement civique dans le but de sensibiliser la jeunesse à l’importance de la politique et d’apporter un nouvel espoir, un nouveau souffle à la politique.

Tout a commencé en 2006 au lycée Clément-Marot ou je me suis investi en tant que lycéen en proposant ma candidature au CVL (Conseil de vie lycéenne) ou j’ai été élu Vice-président pendant 3 ans. Je me suis beaucoup impliqué dans la vie interne du lycée et ce avec beaucoup de passion et d’enthousiasme, et organisant de nombreuses journées de sensibilisation (la journée de la femme, le don du sang, le développement durable). J’ai rencontré pendant mes années lycée des une équipe pédagogique remarquable, prête à  s’investir pour la jeunesse. C’est à l’internat que j’ai appris les valeurs de partage et la solidarité.

Lors des grandes reformes de l’Éducation Nationale de 2008, mes engagements ont évolués.  Avec mes camarades de lycée, nous avons lancé les manifestations sur Cahors. Et nous avons commencé à 50 à la première manifestation contre plus de 1 000 quelques semaines plus tard. Après quelques mois de grève intensive et de manifestation tous les jours, la mobilisation s’était atténué. Par la suite, ma sensibilité à gauche m’a incité à prendre un engagement militant au sein des jeunes socialistes du Lot, le 18 juin 2008.

Auteur de l’article : Jeunes Socialistes du Lot