Communiqué de presse régional sur le décès de Clément Méric

Mercredi 5 juin restera dans nos mémoires.

Nous ne trouvons pas les mots pour exprimer notre tristesse.

Clément Méric avait 18 ans. Jeune militant de gauche, il a été victime d’une agression des plus lâches. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Fort de ses idéaux, Clément combattait au sein du collectif antifasciste, appelé « AntiFa ».

Cette agression s’inscrit dans le contexte de progression des mouvements fascistes violents en France et en Europe. Ces dernières semaines, les groupuscules d’extrême droite se sont illustrés par des actes d’une rare violence, dont les manifestations sont multiples : poursuites de journalistes, menaces de ministres, interruptions de débats, incitation à la haine, agressions de couples homosexuels, etc.

La mort de Clément dépasse nos craintes, et illustre le lourd climat dans lequel la France vit.

C’est pourquoi nous réitérons notre demande en appelant plus que jamais à la dissolution des groupuscules d’extrême droite et à une surveillance accrue par les services de police de leurs agissements.

Le MJS encourage chacun à signer sa pétition pour la dissolution des Jeunesses Nationalistes, du GUD et du Bloc Identitaire.

Aujourd’hui, c’est notre République qui est en deuil. Citoyens français, nous devons être unis dans la défense de nos valeurs.

Les jeunes socialistes de Midi-Pyrénées seront présents dans les divers rassemblements organisés au sein de notre région. Nous vous invitons à venir exprimer votre révolte face à de tels actes de violence et contre toutes les formes de racisme.

Auteur de l’article : Jeunes Socialistes du Lot