Elections cantonales: enfin la parité !

t13f039g2

Le gouvernement a annoncé le vote d’une nouvelle loi visant à instaurer la parité au sein des élections cantonales. Le principe est le suivant : les électeurs ne voteront plus pour un candidat et son suppléant mais pour une paire de candidat, nécessairement mixte. Le vote se fera selon un scrutin majoritaire à deux tours, et le nombre de conseillers généraux ne changeant pas, les cantons seront deux fois plus grands. L’assemblée départementale sera donc obligatoirement paritaire, avec le même nombre de conseillers généraux hommes et femmes.Les élections cantonales ont de plus été repoussées à 2015, et auront donc lieu en même temps que les élections régionales.

Cette réforme devrait permettre aux femmes d’acquérir plus facilement une place en politique, en permettant de « passer de 13% de femmes dans les conseillers généraux à 50% » selon la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem. Cependant il est regrettable qu’une loi soit nécessaire à la garantie de l’égalité homme-femme, et la mixité n’est toujours pas atteinte dans les listes électorales où les femmes sont bien souvent reléguées à des postes moins importants que ceux des hommes. Cette réforme n’est donc que le premier pas vers la mise en place d’une équité parfaite des genres. Est-ce une utopie ? Non, plutôt une nécessité dans un monde où certains hommes n’admettent même pas l’existence de différence de salaire entre un homme et une femme, à travail égal.

Margot Bouillaguet

Auteur de l’article : Jeunes Socialistes du Lot

Laisser un commentaire