Petite pensée sur le vote Front National

web-resultats-front-national-01

     Les résultats des dernières présidentielles n’auront échappé à personne. En effet, les scores du Front National ont battu des records, notamment ceux de 2002, qui avaient élevé Jean-Marie Le Pen au second tour. Ainsi, le Front National a montré qu’il faudrait compter avec lui dans la vie politique française.

     La France est une démocratie, ainsi chacun peut partager ou défendre ses idées comme bon lui semble. L’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen dispose en ce sens que «La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme. Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement (…) ». Cependant, nous estimons, comme beaucoup, que les doctrines xénophobes défendues par le Front National doivent être combattues. Les Jeunes Socialistes Lotois font donc le choix, comme dans beaucoup d’autres départements, de donner leur avis sur la question, même si le phénomène est moins important dans le Lot. Nous tenterons donc d’expliquer cette montée, et de trouver des solutions pour l’enrayer.

     Un article dans Le Monde du 26 avril 2012 tente de trouver les causes de son développement. Le nouvel électorat du Front National se trouverait parmi les couches populaires, que le discours de François Hollande n’aurait pas assez séduites pendant sa campagne de 2012. Aussi, le nom de l’article est très évocateur sur son contenu, puisque le projet soutenu par la gauche aurait été en quelques sortes trop beau pour être vrai, les gens n’y auraient pas cru. Pour Marie-Luce Penchard, ministre du gouvernement Fillon, dans un témoignage qu’elle a donné dans Le Figaro le 24 avril 2012, c’est le projet de droit de vote des étrangers qui a fait peur aux français. Ainsi, dans un élan de patriotisme, ils se seraient rendus aux urnes dans l’espoir que les étrangers résidents demeurent des citoyens de seconde zone, avec les devoirs mais pas les droits. Dans un article plus ancien, du 6 mai 2011, la CGT expose que ce succès aurait été causé par la mauvaise gestion de la crise par la droite. Vision quelque peu restrictive, on peut légitimement se demander si l’on ne peut pas étendre ce raisonnement à l’administration de notre pays durant ces dix dernières années, qui a été, il faut le dire, catastrophique.

     Une idée maîtresse demeure donc dans tous ces articles de presse, c’est que les citoyens n’ont plus confiance en la classe politique, classe jugée comme corrompue, à la solde des Grands Patrons, des Grands Groupes, et n’ayant que peu faire des personnes dans la misère. Le programme de François Hollande se voulait justement tourné vers l’Humain, et c’est pour cela qu’il a été élu Président de la République, et ce n’est en rien cela qui a tourné certains électeurs vers le Front National.

Ainsi, nous ne devons pas pointer du doigt les élus qui auraient tenu des propos xénophobes, ou dresser des cartes de France laissant apparaitre les élus encartés au Front National, cette démarche n’a aucun intérêt. Il faut en réalité que la classe politique se remette en question, que les ministres ne fassent plus systématiquement l’objet de poursuites de la part de la justice dès leur mandat achevé. François Hollande a largement entamé ce chantier dès son arrivée à l’Elysée, il ne faut pas l’oublier.

Ainsi, c’est en redorant le blason de notre classe politique que nous réussirons à bloquer cette méthode du Front National. Il faut cependant rester vigilant, car Marine Le Pen n’affiche plus le discours xénophobe que pouvait tenir son père, dans un souci d’image. Ainsi sa tâche de dédiabolisation de ses couleurs impliquera le recours à d’autres procédés, d’autres arguments de campagne, non pas ses idées réelles, mais clairement un discours populistes.

En attendant, la gauche tiendra ses positions, ses engagements, car peu nous importera une quelconque avancée du Front National, l’important est qu’en 2017, les socialistes retournent devant l’électorat avec un pays en meilleur état qu’en 2012.

Alexandre CHARPY

Sources:

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/04/26/la-montee-du-fn-ou-l-echec-de-la-gauche-a-construire-une-utopie-realiste_1691107_3232.html

http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/04/24/97006-20120424FILWWW00462-montee-du-fn-penchard-accuse-hollande.php

http://www.cgt.fr/Comment-expliquer-la-montee-du-FN.html

Auteur de l’article : Jeunes Socialistes du Lot

Laisser un commentaire